Mexique
  Mexique Voyage Géographie Histoire Actualités Liens utiles    
Le Mexique

- Voyage
- Géographie
- Histoire
- Actualités
- Liens utiles
- Annuaire

Sites à voir

- Américas
- Airtropic
- Mexique
- Billet d'avion
- Météo à Mexico

Annonces



Histoire du Mexique

Mexique
Les premiers hommes arrivèrent au Mexique par le Nord du continent américain, traversant le détroit de Béring. Les premières traces humaines au Mexique remontent à l'an 10 000 avant J.-C., comme l'en atteste l'homme fossile de Tepexpan.

De nombreuses civilisations se sont succédées au Mexique : les civilisations olmèques, considérées comme la civilisation mère de la Méso Amérique, les mayas, zapotèques, mixtèques, toltèques et aztèques. Le nom de México viendrait du dieu aztèque Mextli, ou du nom d'une civilisation chichimèque, les Mexica, ceux qui se feront connaître ensuite sous le nom d'Aztèques. Ce sont ces Aztèques qui ont fondé leur civilisation en s'installant dans la vallée de Mexico, érigeant leur capitale en 1325, Tenochtitlan.

La Colonisation

Hernández de Córdoba et Juan de Grijalva, deux navigateurs espagnols avaient explorés les côtes méridionales du Mexique en 1517 et 1518, et Hernan Cortés débarque en 1517 près de l'actuelle Veracruz avec une armée de Conquistadores espagnols. À cette époque, les Aztèques dominaient une grande partie du territoire Mexicain, mais ils pensaient que Quetzalcoatl, dieu chassé jadis par les autres divinités toltèques, reviendrait par la mer pour reprendre son royaume. Ils assimilairent donc Hernan Cortés à Quetzalcoatl et laissèrent les Espagnols s'avancer dans leur territoire sans opposition. S'apercevant de leur méprise, ils tentèrent enfin de résister aux conquistadores Espagnols qui durent batailler avec courage face à des armées indigènes impressionnates. Mais Hernan Cortes parvint à assiéger Tenochtitlan, la capitale de l'Empire, à emprisonner l'empereur Moctezum (ou Montezuma) et vaincre les Aztèques en 1521.



Après la conquête, le Mexique évolua démographiquement avec les métis : les enfants des conquistadores Espagnols et des femmes indigènes.
Le Mexique actuel s'appelait la Nueva España, la Nouvelle Espagne qui était régie comme une vice royauté. Son territoire comprenait également une grande partie des terres se situant au sud des Etats Unis (la Californie, l'Arizona, le Nouveau-Mexique, le Texas).

C'est en 1571 que le premier tribunal de l'Inquisition s'installe à Mexico. Il sera à l'origine de la mort de nombreux Indiens. Au cours des années 1600 plus de 60% des Indigènes meurent à cause des maladies venues d'Europe comme la variole, mais aussi victimes des colons qui les exploitent dans les champs et les mines d'or et d'argent.

Vers 1650 on assiste au déclin économique du Mexique en raison de l'épuisement des mines. Au début du 18ème siècle, les Indiens du Chiapas se révoltent, et en 1767, les jésuites sont expulsés du pays.

L'indépendance

Avec la Révolution Française et la Déclaration d'Indépendance des Etats Unis, les aspirations indépendantistes se font de plus en plus fortes au Mexique. En 1808, Napoléon Ier envahi l'Espagne et Joseph Bonaparte y est placé sur le trône. Les conservateurs Mexicains et les libéraux s'allient alors, ne reconnaissant pas cette nouvelle autorité, et pensant que le Mexique devait devenir indépendant.

Le 16 Septembre 1810, le curé Miguel Hidalgo lance un appel aux armes, véritable pont de départ de la guerre d'Indépendance. Mais en 1811 le prêtre est capturé puis exécuté. Un autre prêtre, José María Morelos, va mener un second soulèvement en 1814. Il sera lui aussi arrêté et fusillé à Mexico en 1815.

Les rébellions se poursuivent néanmoins et en 1821, Agustín de Iturbide proclame l'Indépendance du Mexique. L'Espagne ne peut poursuivre la lutte et le 24 août 1821 elle signe le traité de cordoba qui accorde l'Indépendance du Mexique.

En 1821, Agustín de Iturbide est proclamé empereur du Mexique. Mais dès 1823 le pays va rentrer dans une longue période d'instabilité avec de nombreux soulèvements. Iturbide doit abdiquer et quitter le pays. le Mexique devient alors une république et une constitution est adoptée en 1824. Guadalupe Victoriaest élu premier président de la République du Mexique et Iturbide, est fusillé.

Le général Antonio López de Santa Ana est élu Président en 1832. Les tensions se font plus vives entre les Américains qui encouragent leurs concitoyens à s'installer au Texas et les Mexicains. En 1836, le Mexique doit abandonner le Texas aux Américains, et en 1847 une guerre féroce opposent les deux pays. Les américains prennent Mexico et Santa Ana démissionne. C'est Herrera qui signera le traité de paix de Guadalupe Hidalgo en 1848, un traité qui va faire perdre au Mexique le Texas, la Californie du Nord, l'Arizona et le Nouveau Mexique.

Les libéraux menés par Benito Juarez veulent entreprendre de grandes réformes, abolissant les privilèges de l'Eglise et le système des Haciendas. L'Eglise refuse de vendre ses terres et une guerre civile éclate en 1856 et durera jusqu'en 1861.

En décembre de la même année, des troupes européennes débarquent au Mexique et les armées françaises s'installent à Mexico en 1863. Le 28 mai 1864, l'archiduc Ferdinand Maximillien de Habsbourg, soutenu par Napoléon III, est sacré empereur du Mexique. Mais en 1866 il entre en conflit avec son protecteur et prend le commandement des troupes mexicaines contre les Français. Le 15 Mai 1867, Maximillien est défait à Queretaro et fait fusillé.

La République est restaurée en 1867, avec Benito Juárez. Il entreprend une relance économique, et une réorganisation du système scolaire.
A sa mort en 1872, les libéraux vont s'imposer et Porfirio Diaz va prendre le pouvoir de façon quasi dictatoriale en 1876. De grands travaux vont être mis en chantier, le pays va se moderniser, mais seul un petit nombre de personnes possèdent des terres au Mexique.

En 1910, Francisco Madero s'oppose à Porfirio Diaz qui en était à sa septième réélection. Une fraude électorale est constatée et Porfirio Diaz doit démissioner er s'éxiler.

La Révolution Mexicaine

Madero est élu président du Mexique en 1911 mais il est renversé par le Général Victoriano Huerta. La dictature s'installe et une Guerre civile commence au Mexique. Emiliano Zapata est à la tête de la rébellion des paysans sans terres. Il est rejoint par Pancho Villa qui était à la tête d'une armée dans le nord du Mexique.

En juillet 1914, Huerta et son armée sont vaincus. Venustiano Carranza prend le pouvoir, mais Pancho Villa et Emiliano Zapata n'acceptent pas son autorité et poursuivent la lutte. Mais en 1915, Pancho Villa est battu à Celaya. Emiliano Zapata sera assassiné quelques années plus tard, en 1919, et Pancho Villa mourra en 1923.

La Révolution fera perdre plus d'un million d'habitants au Mexique. En 1920 Carranza est assasiné et le Général Alvaro Obrégón prend le pouvoir.
José Vasconselos organise un soulèvement mais il sera étouffé avec l'aide des Etats-Unis. Plutarco Elías poursuit les réformes commencées par Obregón, mais ce dernier se fera réélireavant d'être assassiné en 1928.

Le Mexique Moderne

Le président Cardenas lance la réforme agraire et accorde plus de droits syndicaux aux travailleurs. Il veut reprendre la main sur les entreprises détenues par les étrangers et en 1938 l'industrie pétrolière est nationalisée.

Le Mexique connait un essor économique important au cours des années 1950. Le président Alemán stimule l'industrie et le secteur privé. Cependant, il n'y a pas assez de création d'emplois pour faire face à une démographie galopante. Malgré les richesses, le pays est paralysé par la corruption.

En 1968, Mexico organise les Jeux Olympiques, et Gustavo Díaz Ordaz est élu président de la république. Le 2 Octobre 1968, un drame se déroule : plus de 200 étudiants sont tués pendant une manifestation.

Dans les années 1970, l'inflation se poursuit et la situation économique du Mexique est difficile. En 1976, le Peso est dévalué de moitié face au dollar américain. José López Portillo est élu président. D'importantes réserves de pétrole sont découvertes et en 1980 le Mexique occupe le 4ème rang mondial des pays producteurs.

Mais les revenus pétroliers ne parviennent pas à enrayer la crise. Le Mexique est surendetté et, comble de malchance, un tremblement de terre va faire plus de 5000 morts à Mexico en 1985 et mettre plus à mal l'économie du pays.

1994 c'est l'année de l'émergence de l'Armée Nationale de Libération Zapatiste (EZLN) qui va prendre plusieurs villes du Chiapas. Les indiens menés par le sous commandant Marcos veullent réformes économiques, sociales et politiques, que l'on leur accorde des terres et plus d'autonomie. Mais la repression va faire des centaines de morts.
Cette même année, Le Mexique participe à L'ALENA (Accord de Libre-Echange Nord-Américain).

Le 2 juillet 2000, Vicente Fox Quesada, membre du PAN (Partido Acción Nacional), remporte les élections présidentielles. Il est le premier président du Mexique n'appartenant pas au PRI (Partido Revolucionario Independiente), parti qui domina la vie politique au Mexique depuis la Révolution Mexicaine.





© Americas, 2005         statistiques Hit-Parade
Argentine | Brésil | Chili | Costa Rica | Cuba | Equateur | Guatemala | Mexique | Pérou | Venezuela |